top of page

Déjouer les pièges des faux amis pour mieux apprendre l'anglais

Vous avez du mal à comprendre l'anglais ? Vous êtes énervé quand vous voyez des mots qui ressemblent à des mots en français, mais qui ont un sens complètement différent ? Vous n'êtes pas le seul ! Les faux amis sont une source de confusion infinie pour les adultes qui apprennent l'anglais. Je vais vous montrer ici des faux amis communs et pourquoi ils peuvent être si difficiles à apprendre, tout en vous donnant quelques conseils utiles pour les distinguer des véritables amis.


Prenez donc une tasse de thé avant de vous installer - une fois que vous aurez mieux compris ces étranges créatures linguistiques, votre maîtrise de l'anglais s'en trouvera considérablement améliorée !


Exemples courants de faux amis en anglais

Quand on apprend l'anglais, on rencontre souvent des mots qui nous semblent familiers, mais qui ont en réalité un sens différent de celui que l'on croit. Ces mots, appelés "faux amis", peuvent causer des malentendus et même des situations embarrassantes.


Par exemple, le mot actuellement en français ne signifie pas actually en anglais. Ce dernier se traduit plutôt par en réalité. De même, sensible en anglais ne veut pas dire sensible comme en français, mais plutôt raisonnable ou sensé. C'est pourquoi il est important de faire attention à ces faux amis, afin de ne pas se tromper dans nos échanges en anglais et de se faire comprendre clairement.


Voici trois autres exemples de faux amis en français et en anglais :

  1. "Library" et "librairie" : En anglais, "library" désigne une bibliothèque où l'on peut emprunter des livres, tandis qu'en français, une "librairie" est un magasin où l'on achète des livres.

  2. "Coin" et "coin" : En anglais, "coin" signifie une pièce de monnaie, tandis qu'en français, "coin" dénote un coin ou un angle, un endroit spécifique.

  3. "Fabric" et "fabrique" : "Fabric" en anglais veut dire tissu, alors que "fabrique" en français est un lieu où l'on produit ou construit quelque chose.

Ces exemples soulignent l'importance de toujours vérifier la signification d'un mot dans un dictionnaire anglais-français lorsque vous n'êtes pas sûr de sa signification. Ne vous fiez pas seulement à la ressemblance phonétique ou orthographique avec un mot français.


Conseils pour reconnaître les faux cognats en anglais

Il est essentiel de bien comprendre le sens de ce que vous voulez dire avant de parler. Une astuce pour les faux amis est de faire attention aux préfixes et suffixes et de vérifier les définitions dans un dictionnaire fiable. Avec un peu de pratique et de patience, vous serez en mesure de reconnaître les faux amis et de communiquer plus efficacement en anglais.


Aussi, avez-vous remarqué que les verbes en français n'ont pas toujours le même sens des verbes similaires en anglais - mais les noms en anglais ont souvent un sens similaire au verbe en français?


Voici deux exemples:

Verbe en anglais

Verbes en français

Nom en anglais

Nom en français

​to summarize

résumer

a resume (pronounced résumé)

un CV

to resume

reprendre / recommencer

to wait

attendre

attendant

un steward / un gardien

to attend

assister à


Maintenant vous voyez que, si les verbes en français et anglais sont similaires, il est probable que leurs sens n'en est pas! Mais si le nom en anglais ressemble au verbe en français, il est probable que leurs sens sont similaires!


En conclusion, la langue anglaise est truffée de faux amis qui peuvent prêter à confusion pour les non-natifs. La clé pour naviguer ces faux amis pour apprendre l'anglais est une compréhension approfondie du contexte, une attention aux préfixes et suffixes, et une vérification systématique dans un dictionnaire fiable. De plus, la distinction entre le sens des verbes et des noms en anglais et en français peut servir de guide précieux. Avec de la pratique et de la patience, vous serez en mesure de maîtriser ces subtilités et d'améliorer considérablement votre compétence en anglais.


Ce sujet vous passionne? Voici une sélection de ressources:

תגובות


bottom of page